lundi 18 mars 2013

Chasse aux fraises en monde virtuel, présentée à l'école Freinet, Marseille

L'une des grandes différences entre une école à pédagogie Freinet et une école classique, c'est l'ouverture aux projets de vie que l'enfant développe soit de son côté (encouragement à l'expression sur son univers propre, on peut amener un objet, un animal, etc... pour en parler), soit par le biais de ses parents
Il faut dire qu'on retrouve dans ces écoles des enfants d'artistes, d'acteurs culturels ou de parents soucieux de pédagogies alternatives, ou encore des enfants au fonctionnement différent par leur précocité, dyspraxie, dylexie, etc ...
Louka a intégré une école à pédagogie Freinet en octobre 2012, en classe de CE2 (CE2/CM1)
Il a déjà été sollicité par le projet des parents de Yoann qui sont partis en famille faire le tour du monde (Lirelart) ou bien des parents d'Alma et Thiam qui participent à Marseille Capitale de la culture avec Transhumances
Mais cela faisait plusieurs semaines que nous avions abordé l'idée, avec son maître et directeur de l'école, de permettre à Louka de montrer à sa classe l'exposition jeu/video qu'il avait créée en mai et juin 2012, puis inaugurée en juillet sur francogrid, plateforme 3D temps réel, autrement dit : un monde virtuel
Le 15 mars 2013, école Freinet de Bonneveine, Marseille
Louka est venu avec son papa, sa maman, et son ordinateur
Dans la bibliothèque, les essais de se connecter à Internet ont échoué sans doute à cause des sécurités de l'école
Pour faire patienter les enfants, Louka et sa maman ont commencé à expliquer ce qui allait être montré sur grand écran, en expliquant les mondes virtuels, ses usages, l'attrait de Louka pour les jeux vidéo, la construction en 3D
Seule une connexion à l'autre monde 3D Second Life a pu être possible grâce à un port de connexion accessible, et pendant que son papa expliquait à l'écran,
Louka montrait en direct comment il est possible de construire en 3D grâce à des formes primitives, appelées des prims
Les enfants on été extrêmement attentifs, ont posé de nombreuses questions
Louka, enfant d'ordinaire très réservé à l'oral, a ravi ses camarades en parlant un petit peu, et même s'il n'a pas pu montrer l'exposition/jeu video comme prévu, ses camarades ont pu le voir à l'oeuvre en attendant de découvrir "Chasse aux fraises" une prochaine fois, peut être ...
 La maison de la plage (niveau 2)
 Le pôle nord (niveau 4)
 La maison de Frao (niveau 7)
 Le Japon (niveau 8)
 Venise (niveau 8)
 Le cirque (niveau 9)
 L'espace (niveau 11)
La poule géante (niveau 12)
 La montagne glacée (niveau 13)
Le royaume des sucettes (niveau 14)

Francogrid n'est pas un jeu, c'est une plateforme collaborative en ligne, principalement utilisée à des fins culturelles, pédagogiques ou pour faire de la recherche, par exemple
Cela peut être utilisé en toute sécurité par les enfants, contrairement à Second Life interdit aux mineurs (ou bien être accompagnés)
Pour les enfants motivés qui veulent créer un avatar (avec l'aide de leurs parents)
http://francogrid.org/user/register 
choisir un viewer et le configurer sur "francogrid"
http://francogrid.org/documentation/22
venir sur Metaversel Junior, en se téléportant par le moteur de recherche
faire ami avec Flammo Lexico (Louka), Mariaka Nishi (Anne) ou Naastik Rau (Frédéric)
2 enfants de la classe ont déjà créé leur avatar
à suivre ...
Un grand merci à Jean Louis Mairata pour l'accueil 

2 commentaires:

ssm2017 Binder a dit…

bonjour Anne
je souhaite préciser une chose :
tu dis à la fin de ton article que FrancoGrid et OpenSimulator peuvent être utilisés par des enfants en toute sécurité.
Je ne suis pas d'accord sur ce point.
J'estime que tout mineur doit être accompagné.
Bien que la majorité des résidents de FrancoGrid soient fréquentables, il n'existe aucun contrôle concernant tous les utilisateurs et leur régions (il n'est d'ailleurs pas possible de restreindre la sensibilité morale dans une grille ouverte).
Le systeme hypergrid ouvre aussi la porte à n'importe qui.
Il faudrait monter un groupe de travail de réflexion sur le sujet afin de mettre des régions "adultes" avec limitation mais ce n'est pas le cas actuellement.
Donc j'insiste en disant que c'est une erreur de dire que les enfants peuvent y venir en toute sécurité.

Anne ASTIER a dit…

oui bien sûr ssm, il va de soi que ça n'exempte ni l'accompagnement, ni le fait que ce sont de toutes façons les parents qui ouvrent le compte de l'enfant
mais autant je guettais quand Louka utilisait dans Second Life le moteur de recherche interne pour visiter des régions (il y en avait à profusion, donc facile de surfer), autant depuis qu'il construit sur Francogrid je sais qu'il passe par moi pour aller visiter d'autres lieux et ses rares rencontres sont forcément sous contrôle parental aussi
par contre c'est vrai que cela peut tout à fait faire l'objet d'une réflexion élargie